Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Liste des références bibliques à la Création divine

Résultats de recherche d'images pour « récit de la création »

Le récit de la Création est d’autant plus difficile à contourner qu’il ne se trouve pas qu’au début du livre de la Genèse. Il en est aussi fait mention très fréquemment dans le reste de l’Ancien Testament et tout au long du Nouveau Testament. Voici la liste des passages bibliques qui abordent le sujet. Par leur grand nombre, mais aussi par leur contenu, ils soulignent l’importance de l’acte créateur de Dieu et son rôle primordial dans le plan du salut. Ils nous éclairent aussi sur notre identité, nous mettent en garde contre l’idolâtrie et nous invitent à louer l’Éternel!

Genèse 1 à 11;

Exode 4:11 :  L’Éternel lui dit: Qui a fait la bouche de l’homme? et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle? N’est-ce pas moi, l’Éternel?

Exode 20:9-11 : Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. [suite…]

Articles à lire

L’enfant illégitime de Darwin

par Russell Grigg (anglais)
Source (anglais) provenant de Creation.com

Traduit par Daniel Arsenault et Julie Charette Lauzon

Si vous pensez que le livre De l’origine des espèces de Darwin était une idée originale, détrompez-vous!

La paternité du concept de l’évolution par la sélection naturelle est parfois attribuée à Charles Darwin, et il y a effectivement souvent fait référence, dans ses lettres à ses amis, comme étant son cher « enfant ». Cette insinuation est pourtant bien éloignée de la réalité. Au mieux s’agit-il d’un enfant adopté; au pire, d’un enfant illégitime.

Erasmus Darwin et James Hutton – 1794

Image wikipedia.org

James Hutton
Image wikipedia.org

Dans la publication de décembre 2003 de la revue Creation, nous avons démontré que le grand-père humaniste de Charles, Erasmus Darwin (anglais), l’a devancé de quelques 65 ans sur le thème de l’évolution avec son livre Zoonomia (1794), et que Charles a repris presque tous les sujets de discussion et exemples abordés dans cette oeuvre lors de la rédaction de son propre livre De l’origine des espèces, publié en 1859. 1

Maintenant, un nouvel élément de preuve indique qu’un géologue écossais, le Dr James Hutton (1726-1797), a conçu une théorie de la sélection dès 1794. Hutton est surtout connu comme étant l’homme qui a proposé que la Terre était « incommensurablement » vieille, et non âgée que de quelques milliers d’années, parce qu’il rejetait le déluge biblique et, de ce fait, présumait à tort qu’il n’y avait pas eu de catastrophes majeures dans  l’histoire primitive de notre planète. 2

[suite…]

Ces parasites qui résistent à la trinité évolutionniste

Par Sinaseli TSHIBWABWA, Ph.D.

Deux arguments se confrontent sur les questions fondamentales des origines de tout ce qui existe. D’une part, l’argument de la création divine selon lequel les animaux et les plantes par exemple ont été créés par Dieu et d’autre part l’argument de la théorie de l’évolution selon lequel ces êtres vivants sont l’oeuvre du temps, de la mutation et de la sélection naturelle au hasard. La science créationniste relève que ces arguments sont tous deux fondés sur un acte de foi. Aucun d’entre eux ne peut prouver, selon des critères scientifiques, les processus qui se sont déroulés à l’origine de tout ce qui existe. À ce sujet, Nesbitt (1982) a fait remarquer que l’homme ne peut que se contenter de noter les faits, les traces laissées par le passé et les lois présentes. [suite…]

Des écureuils jurassiques?

jurassic_squirrel_wide

Par Brian Thomas, M.Sc.*

Les mammifères du Jurassique ont récemment fait les manchettes, alors que des paléontologues chinois décrivaient, dans la revue Nature, six minuscules squelettes comprenant trois nouvelles espèces.1 Les fossiles, ressemblant à des écureuils, rompent avec l’idée longuement entretenue que la plupart des mammifères dits « de l’ère des dinosaures » avaient une allure de musaraignes. En effet, ces mammifères nouvellement découverts vivaient, selon toute apparence, dans les arbres, et non sous terre comme les musaraignes. Ces nouveaux fossiles aident-ils les évolutionnistes à clarifier leur histoire de l’origine des mammifères, ou causent-t-ils encore plus de difficultés dans la saga troublée de l’évolution?

[suite…]