Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Articles à lire

Quiz sur les chaînons manquants

par Graham McBain, B.Sc.

evolution_of_manComment vous qualifiez-vous comme créationniste? Bon, moyen, excellent? Voici une occasion de mesurer votre savoir sur les chaînons manquants tout en approfondissant vos connaissances!

Le quiz qui suit comporte des questions concernant les différents hommes-singes (chaînons manquants) proposés par les évolutionnistes. Au fil des ans, ces fossiles ont été classés selon les quatre catégories suivantes :

Homme : Ces spécimens n’ont que des caractéristiques retrouvées chez la race humaine. [suite…]

Un généticien corrige le théorème de Fisher, mais la correction bouleverse la sélection naturelle

Gregor Mendel, 1822 - 1884

Gregor Mendel

22 décembre 2017 | David F. Coppedge

https://crev.info/2017/12/geneticist-corrects-fishers-theorem/

Un nouvel article corrige les erreurs dans le théorème de Fisher, une « preuve » mathématique du darwinisme. Plutôt que de soutenir l’évolution, le théorème corrigé l’inverse.

Retourner le célèbre théorème de Fisher

par William F. Basener et John C. Sanford

Un article récent paru dans le Journal of Mathematical Biology a mis au jour des problèmes majeurs avec le théorème fondamental de la sélection naturelle historiquement crucial. Ce théorème a été prouvé par Ronald Fisher – l’un des grands scientifiques du siècle dernier. Le théorème de Fisher a été publié en 1930 et a été le travail fondateur qui a donné naissance à la théorie néo-darwinienne et au domaine de la génétique des populations.

« Le théorème de Fisher était … le travail fondamental qui a donné naissance à la théorie néo-darwinienne et au domaine de la génétique des populations. »

Fisher a décrit son théorème comme « fondamental », parce qu’il croyait avoir découvert une preuve mathématique pour l’évolution darwinienne. Il a décrit son théorème comme équivalent à une loi naturelle universelle – au même niveau que la deuxième loi de la thermodynamique. La nouvelle loi de la nature autoproclamée de Fisher était que les populations augmenteront toujours leur valeur adaptative – sans limite, tant qu’il y aura une variation génétique dans la population. Par conséquent, l’évolution est comme la gravité – un simple certitude mathématique. Au fil des ans, un grand nombre d’étudiants en biologie ont appris ce mantra – le théorème de Fisher prouve que l’évolution est une certitude mathématique.

Les auteurs du nouvel article décrivent les problèmes fondamentaux du théorème de Fisher. Ils utilisent ensuite les premiers principes de Fisher et reformulent et corrigent le théorème. Ils ont nommé le théorème corrigé « le théorème fondamental de la sélection naturelle avec mutations »La correction du théorème n’est pas un changement trivial – il bouleverse littéralement le théorème. Les conclusions qui en résultent sont clairement en opposition directe avec ce que Fisher avait initialement voulu prouver. [suite…]

Lyell : une question de temps

Par Ian Taylor, B.Sc.

grandcanyonPratiquement la première question qui vient à l’esprit lorsqu’on est confronté à un artefact du lointain passé, c’est : Quel âge a-t-il ? Nous sommes habitués à penser de cette façon aujourd’hui, mais ça n’a pas toujours été le cas, et il y a une bonne raison de suggérer que la question d’âge en est une que nous avons été conditionnés à demander. Une partie de ce conditionnement se retrouve dans les notices annexées aux présentations de musées et dans les pages de magazines populaires tels que National Geographic et Time. [suite…]