Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Réunion annuelle ASCQ 2017

Samedi le 8 juillet à Prévost, QC.

SVP confirmer votre présence le plus tôt possible en appelant 579-634-3652 ou en envoyant un courriel à info@creationnisme.com

Articles à lire

L’affaire Galilée – La religion contre la science?

Par Laurence Tisdall

Galilée

Galilée

Il m’arrive parfois, durant la séance de questions qui suit une conférence, d’entendre un commentaire négatif accusant la religion chrétienne de ne pas être compatible avec la  » vraie  » science objective. Normalement, le commentateur utilise l’affaire entre Galilée et l’église catholique pour appuyer ses dires. Il est normal que cet exemple revienne souvent si l’on considère les multiples ouvrages qui ont fait de Galilée un héros dans la supposée guerre entre la religion et la science. Galilée est non seulement représenté comme la seule voix rationnelle de l’histoire, mais aussi comme la voix de l’humanisme séculier qui essaie de mettre fin à l’idée irraisonnable de la véracité et de l’autorité de la parole de Dieu (la Bible). [suite…]

La résistance aux antibiotiques et l’Évolution

Par Bert Thompson, Ph. D.

antibiotiqueLe 24 novembre 1859, Charles Darwin publiait l’Origine des Espèces expliquant la théorie de l’évolution biologique. Naturellement, la Génétique n’était pas encore connue, car elle n’a vu le jour que 41 ans plus tard. Depuis environ 1900, les évolutionnistes ont développé le Néo-darwinisme contre le Darwinisme classique. Dans la théorie darwinienne classique, la sélection naturelle seule servait de mécanisme de l’évolution. Dans la pensée néo-darwinienne, la sélection naturelle et les mutations génétiques agissent ensemble comme mécanismes de l’évolution. [suite…]

Une preuve mathématique de l’impossibilité de l’évolution

Par Julien Perreault, B.Sc.

typingmonkeyUne preuve mathématique de l’impossibilité de l’évolutionL’effet final de l’évolution est la formation de nouveaux gènes chez une espèce et ce, par le procédé naturel des mutations génétiques. Nous allons utilisé des principes de probabilités pour résoudre ce problème puisque nous savons aujourd’hui que les mutations qui se produisent dans une cellule sont aléatoires.

Bien que nous n’ayons à ce jour aucun cas observé de mutation génétique ayant causé l’apparition d’un nouvel organe ou d’une nouvelle fonction chez un organisme vivant, les évolutionnistes utilisent l’« argument » du temps. En comptant sur des millions d’années, l’improbable peut-il devenir probable ? [suite…]