Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Articles à lire

L’homologie, l’anatomie comparée et la théorie de l’évolution

Par Sinalseli Tshibwabwa Ph. D.

Depuis 1859, les évolutionnistes utilisent les ressemblances homologues (c’est-à-dire les ressemblances qui concernent les organes ou les structures semblables, modifiées pour servir à des fins totalement dissemblables) comme les preuves les plus convaincantes de l’évolution. En effet, la similitude est frappante quand on considère les membres antérieurs de Vertébrés : l’aile de la chauve-souris, le bras humain, l’aile d’oiseau et la patte antérieure du marsouin. Au vu de ces structures, y a-t-il eu évolution au sein des Vertébrés tel que le soutiennent les évolutionnistes? [suite…]

Pas d’évolution à la frontière du vivant et du non-vivant

Sinaseli Tshibwabwa Ph.D.

virusA la frontière du vivant et du non vivant, se trouvent des « structures » qui semblent avoir refusé toute évolution. Il s’agit, vous l’avez certainement deviné, des virus. Ils ne sont pas des êtres vivants comme les organismes unicellulaires, car seuls, ce sont de simples objets inanimés. Ils ne sont pas entièrement des objets inanimés car, mis en contact avec un organisme vivant, ils se raniment et acquièrent certaines propriétés du vivant. Ces traits font qu’il n’est pas facile de définir un virus. A titre d’exemple, le Petit Littré définit le virus comme un « principe de transmission » de plusieurs maladies contagieuses. [suite…]

Les « preuves » incontournables de l’évolution ne sont que du vent

singe

par Julien Perreault, B.Sc.

Le magazine Québec Sceptique (no. 60) a fait paraitre un article dans lequel on présente 10 « preuves incontournables » de l’évolution. Ces « preuves » constituent majoritairement un discours complètement dépassé par la science.

Voici une réponse précise à chacun des 10 points présentés dans l’article du Québec sceptique :

[suite…]