Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Articles à lire

L’hélium et l’âge de la Terre

Par Mark Stewart, M.Sc.

sanddialNote de la rédaction: Depuis 1935, les physiciens ont proposé de nombreuses méthodes de datation par la radioactivité pour donner un âge aux roches et, par extension, à la terre (datation au carbone 14, au potassium / argon, au plomb / thorium, au plomb / uranium, au rubidium / strontium…). Le principe est assez simple. Certains éléments naturels existent sous deux ou plusieurs formes : une forme dite normale et une ou plusieurs autres formes dites radioactives. [suite…]

Nous payons cher la mort de Dieu

Par Laurence Tisdall

golgotaTel est le titre d’un article paru récemment dans Paris Match. Un psychanalyste, Tony Anatrella, a écrit un livre qui s’intitule « Non à la société dépressive ». Pour lui, une société où l’avortement, le divorce, I’homosexualité, la promiscuité sexuelle, la toxicomanie et le suicide des jeunes sont acceptés comme des phénomènes inéluctables est une société malade, au bord de 1′ implosion. II dit aussi que les sociétés, en voulant se libérer de Dieu, ont souvent produit des idéologies aliénantes et désespérantes pour l’homme. C’est intéressant de remarquer comment il voit l’importance de la foi et de la morale dans notre société. [suite…]

La désintégration nucléaire : évidence d’une terre jeune

Par Russel Humphreys, Ph.D.

image 1

De récentes expériences commissionnées par le projet RATE1 indiquent qu’une désintégration nucléaire de 1,5 milliards d’années s’est produite en un ou plusieurs courts épisodes, il y a de cela 4 000 à 14 000 ans. Les résultats soutiennent fortement l’hypothèse de la désintégration accélérée, hypothèse selon laquelle une désintégration nucléaire étendue sur quelques milliards d’années, se serait produite dans un passé plus récent comme celui de l’époque du Déluge, de la chute d’Adam et de la semaine de la Création. De telles accélérations réduiraient considérablement les suppositions d’un âge radio-isotopique terrestre de 4,5 milliards d’années à un âge de 6000 ans qu’une lecture littérale de la Bible nous propose. [suite…]