Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Le déluge de Noé

Bientôt une version holywoodienne de l’histoire du deluge de Noé sera sur nos écrans de cinema.

Si vous voulez connaître la vérité concernant les preuves sur la terre d’un deluge qui aurait couvert toute la Terre, il faudra commander notre nouveau DVD :
Faut-il croire au deluge de Noé ?” (cliquer sur le graphique pour commander votre copie aujourd’hui)

deluge_Noe_DVD

DVD EQVIVEn Quête de la Vérité IV !! avec Julien Perreault et Dominique Rousseau

Les objections contre la Création

Les objections contre la Christianisme

Les objections contre Dieu

 

Articles à lire

En science, la liberté intellectuelle est fondamentale.

Une lettre ouverte au Conseil de l’éducation de l’État du Kansas par le professeur Philip S. Skell, membre de l’Académie Nationale des Sciences, professeur émérite de chimie récipiendaire du prix Evan Pugh, de l’université de l’État de la Pennsylvanie.

12 mai 2005

Source : http://www.darwinreconsidered.org/kansas_board.html

Dr Steve E. Abrams, président
Conseil de l’éducation de l’État du Kansas
C / o Département de l’éducation de l’État du Kansas
120 SE 10th Avenue
Topeka KS 66612-1182
Télécopieur: (785) 296-7933

Cher Dr. Abrams:

J’ai suivi avec intérêt la controverse dans votre État à propos de l’adoption de nouveau standard à propos de l’enseignement de la science. Je vous écris en tant que membre de l’académie nationale des sciences pour vous exprimer mon ferme appui à l’idée que les élèves devraient être en mesure d’étudier les critiques scientifiques des preuves de la théorie moderne de l’évolution ainsi que les éléments de preuve favorisant cette théorie.

Trop souvent, la question de savoir comment enseigner la théorie de l’évolution a été dominé par des voix extrêmes. À une extrémité, beaucoup de religieux militants ont plaidé pour que soit enseigné la création en se basant sur la Bible et pour que l’évolution soit éliminer entièrement du programme d’études des sciences. D’autre part, de nombreux biologistes darwinien engagés présentent aux étudiants une version idéalisée de la théorie et font l’impasse sur ses problèmes réels et empêche les étudiants de faire l’apprentissage des véritables critiques scientifiques de l’évolution.

Ces deux extrêmes se sont trompés. L’évolution est une théorie importante et les élèves ont besoin de la connaître. Mais désormais, des revues scientifiques documentent plusieurs problèmes et critiques scientifiques de la théorie de l’évolution et les élèves ont besoin de connaître aussi cela.
[suite...]

Pour modéliser le microbe le plus simple au monde, il vous faut 128 ordinateurs !

Par Alexis Madrigal 23 juillet 2012 (article source)

Ce qu’une simulation révolutionnaire par ordinateur nous apprend sur le futur des biotechnologies.

Parmi tous les organismes indépendants* au monde, Mycoplasma genitalium possède l’un des plus petits génomes, avec seulement 525 gènes. Ce génome ne représente qu’une portion de celui d’une autre bactérie comme E. coli, qui possède 4288 gènes. Le génome réduit de M. genitalium en a fait l’objectif premier des chercheurs de l’Institut Stanford et J. Craig Venter qui voulaient simuler un organisme par logiciel. 

Les bio-ingénieurs, conduits par Stanford’s Markus COVERT, ont réussi à modéliser la bactérie, et publié leur travail la semaine dernière dans le journal Cell. Ce qui est fascinant est la puissance dont ils ont eu besoin pour simuler partiellement cet organisme simple. Cela a necessité un ensemble de 128 ordinateurs travaillant pendant 9 à 10 heures pour générer concrètement les données concernant les 25 types de molécules impliquées dans les processus du cycle de vie de la cellule.  [suite...]

Le champ magnétique terrestre : toujours récent (Humphreys, 2002) (lien vers Samizdat)