Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

L’incroyable dromadaire

Par Dr. Jerry Bergman

Dromadaire (Camelus dromedarius)

Dromadaire (Camelus dromedarius)

Le chameau est l’un des animaux les plus étonnants connus de l’homme. Il est le cheval de labour du desert et un véritable cadeau pour ceux qui y vivent depuis des générations. La Bible mentionne les chameaux plus de 60 fois, ce qui indique leur importance central dans les temps bibliques. La Bible fait état de deux types de chameaux : le chameau à deux bosses, soit le chameau de Bactriane (Camelus bactrianus),et le dromadaire (Camelus dromedarius), de la famille des camélidés, qui est plus grand et ne possède qu’une seule bosse. Ces deux espèces vivent maintenant dans les déserts chauds et secs du Moyen-Orient.

Les dromadaires sont des mammifères conçus avec intelligence pour la vie du desert et ils ont travaillé en étroite collaboration avec les humains depuis près de cinq milliers d’années (Bernhard Grzimek et Maurice Fontaine, Le Monde animal en 13 volumes, tome XIII : Mammifères 4,1972). Bienque leur alimentation principale soit l’herbe et d’autres plantes, ils peuvent manger presque n’importe quoi. Leur bouche est si coriace qu’ils peuvent meme grignoter un cactus épineux ou une paire de chaussures. [suite...]

Articles à lire

L’enseignement darwinien sur l’infériorité des femmes

par Jerry Bergman, Ph D

Le racisme véhiculé par la théorie évolutionniste a été fortement documenté et abondamment publicisé. Il est cependant moins bien connu que plusieurs évolutionnistes, incluant Charles Darwin lui-même, ont aussi enseigné que la femme était biologiquement inférieure à l’homme. Les idées de Darwin, dont sa vision des femmes, ont eu un impact majeur sur la société. Révélant son attitude envers les femmes, Darwin (juste avant d’épouser sa cousine, Emma Wedgewood) a énuméré les avantages du mariage : “… une compagne constante (une amie pour le vieil âge) qui sera intéressée à vous, un objet à chérir et avec qui jouer – mieux qu’un chien – un foyer et quelqu’un pour prendre soin de la maison…” (Darwin, 1958:232,233). [suite...]

La désintégration nucléaire : évidence d’une terre jeune

Par Russel Humphreys, Ph.D.

image 1

De récentes expériences commissionnées par le projet RATE1 indiquent qu’une désintégration nucléaire de 1,5 milliards d’années s’est produite en un ou plusieurs courts épisodes, il y a de cela 4 000 à 14 000 ans. Les résultats soutiennent fortement l’hypothèse de la désintégration accélérée, hypothèse selon laquelle une désintégration nucléaire étendue sur quelques milliards d’années, se serait produite dans un passé plus récent comme celui de l’époque du Déluge, de la chute d’Adam et de la semaine de la Création. De telles accélérations réduiraient considérablement les suppositions d’un âge radio-isotopique terrestre de 4,5 milliards d’années à un âge de 6000 ans qu’une lecture littérale de la Bible nous propose. [suite...]

Les six jours de la création

Par Laurence Tisdall

6-days-of-creationLa trinité évolutionniste1 se compose du temps, des mutations et de la sélection naturelle. Le temps figure parmi les sujets les plus contestés du débat évolution-création. Pour justifier l’évolution, on a besoin de beaucoup de temps, de millions, voire de milliards d’années. L’évolutionniste suppose qu’avec assez de temps, l’impossible deviendra possible, que l’hydrogène, à partir du Big Bang, deviendra homme en 15 milliards d’années par le concours du hasard. Pour le créationniste, la question est autant théologique que scientifique. [suite...]