Bienvenue! Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du créationnisme, il s'agit de la théorie qui trouve ses origines dans le livre de la Genèse et qui s'oppose à l'évolutionnisme. Vous découvrirez sur ce site des articles et des renseignements qui ne manqueront sûrement pas de vous intéresser. Bonne visite.
tires

Creation Blog RSS

Articles à lire

Les racines du racisme

Par Ian Taylor, B.Sc.

brainLe docteur J. Philippe Rushton, un professeur canadien de psychologie, s’est récemment vu propulser sous les feux de la rampe par sa prétention que les orientaux constituent la race la plus intelligente, la plus attentive aux lois et la plus réservée sexuellement, tandis que les noirs le sont le moins ; les caucasiens ou blancs se situent quelque part entre les deux (Dolphin, 1989). Pour comprendre les dires de Rushton et le pourquoi de ses avancés, il nous faut considérer un peu la base historique, ce qui nous amène en France au siècle dernier. [suite…]

Un généticien corrige le théorème de Fisher, mais la correction bouleverse la sélection naturelle

Gregor Mendel, 1822 - 1884

Gregor Mendel

22 décembre 2017 | David F. Coppedge

https://crev.info/2017/12/geneticist-corrects-fishers-theorem/

Un nouvel article corrige les erreurs dans le théorème de Fisher, une “preuve” mathématique du darwinisme. Plutôt que de soutenir l’évolution, le théorème corrigé l’inverse.

Retourner le célèbre théorème de Fisher

par William F. Basener et John C. Sanford

Un article récent paru dans le Journal of Mathematical Biology a mis au jour des problèmes majeurs avec le théorème fondamental de la sélection naturelle historiquement crucial. Ce théorème a été prouvé par Ronald Fisher – l’un des grands scientifiques du siècle dernier. Le théorème de Fisher a été publié en 1930 et a été le travail fondateur qui a donné naissance à la théorie néo-darwinienne et au domaine de la génétique des populations.

“Le théorème de Fisher était … le travail fondamental qui a donné naissance à la théorie néo-darwinienne et au domaine de la génétique des populations.”

Fisher a décrit son théorème comme “fondamental”, parce qu’il croyait avoir découvert une preuve mathématique pour l’évolution darwinienne. Il a décrit son théorème comme équivalent à une loi naturelle universelle – au même niveau que la deuxième loi de la thermodynamique. La nouvelle loi de la nature autoproclamée de Fisher était que les populations augmenteront toujours leur valeur adaptative – sans limite, tant qu’il y aura une variation génétique dans la population. Par conséquent, l’évolution est comme la gravité – un simple certitude mathématique. Au fil des ans, un grand nombre d’étudiants en biologie ont appris ce mantra – le théorème de Fisher prouve que l’évolution est une certitude mathématique.

Les auteurs du nouvel article décrivent les problèmes fondamentaux du théorème de Fisher. Ils utilisent ensuite les premiers principes de Fisher et reformulent et corrigent le théorème. Ils ont nommé le théorème corrigé “le théorème fondamental de la sélection naturelle avec mutations”La correction du théorème n’est pas un changement trivial – il bouleverse littéralement le théorème. Les conclusions qui en résultent sont clairement en opposition directe avec ce que Fisher avait initialement voulu prouver. [suite…]

Expériences de stratification

Par Guy Berthault, Ph.D.

grand-canyon-sJ’ai toujours été intrigué par les énoncés de la géologie historique, avec ses ères de centaines de millions d’années. Je désirais savoir dans quelle mesure ces affirmations sur l’âge des formations géologiques avaient été démontrées, ou pouvaient être démontrées, par l’approche expérimentale. J’ai donc repris l’étude du sujet, il y a quelques années, en portant une attention toute particulière aux principes de stratigraphie qui sont utilisés pour déterminer une chronologie relative des strates géologiques, en fonction de leur superposition. [suite…]